Accueil > Blogue > Éthique, gouvernance et société > Est-ce que ça existe encore la vie privée?

Pierre-Luc Déziel
Professeur, droit, Université Laval

Est-ce que la vie privée existe encore? C’est une très bonne question, qu’on se pose souvent en tant que chercheur dans le domaine. On a longtemps, et souvent, annoncé la fin ou la mort de la vie privée ou du «privacy». C’est sûr qu’il y a une certaine forme de menace qui plane sur la vie privée: la collecte massive de données, leur traitement par les nouvelles techniques –la capacité de générer de nouvelles informations à partir de techniques d’intelligence artificielle, notamment– ou les risques qu’on a vus avec le scandale Facebook-Cambridge Analytica, par exemple.

Il y a donc effectivement certaines menaces qui planent sur la vie privée, mais c’est un domaine qui bouge encore beaucoup. Par exemple, on note, au niveau international, plusieurs nouvelles initiatives très intéressantes pour protéger la vie privée. Un nouveau règlement européen est entré en vigueur au mois de mai 2018, qui a vraiment resserré la protection législative des données personnelles. Il y a aussi des initiatives au niveau fédéral américain: le Data Care Act de 2018, par exemple, et même de nouvelles initiatives dans certains états américains comme le California Consumer Privacy Act adopté en 2018 en Californie.

Au Canada, il y a beaucoup de réformes qui sont en cours ou, du moins, de projets ou de discussions autour d’un projet de réforme. Des discussions ont notamment été entamées par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada sur la réforme de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques. Cette loi date de 2000, il est donc normal qu’elle soit un petit peu à bout de souffle. Et, très récemment, la Commission d’accès à l’information –l’entité chargée d’assurer le respect des droits de la protection des renseignements personnels au Québec– a annoncé le début d’une grande réflexion pour une réforme des lois en matière de protection des renseignements personnels.

Donc, est-ce que la vie privée existe encore? Oui. Est-ce qu’elle est en danger? Oui. Mais est-ce qu’il y a aussi de belles initiatives qui nous permettent d’avoir un regard peut-être un petit peu plus optimiste sur l’avenir? Très certainement.