fbpx

Une transformation numérique à l’échelle d’un État, c’est possible?

Accueil > Blogue > Gestion innovante > Une transformation numérique à l’échelle d’un État, c’est possible?

Josianne Marsan, professeure, systèmes d'information organisationnels, Université Laval

À priori, oui on peut penser que toutes organisations pourraient entreprendre et réussir une transformation numérique puisque la transformation numérique, en fait, c’est de saisir des opportunités qui sont associées à de nouvelles technologies émergentes.

Arriver à amalgamer cette technologie, ensemble, pour en arriver à soit transformer son modèle d’affaires, offrir de nouveaux services ou produits, améliorer ses services ou produits et transformer ses processus d’affaires. Bien qu’on parle vraiment de transformation profonde ici, une organisation gouvernementale, privée, publique, un organisme à but non lucratif pourrait très bien entreprendre et réussir une transformation numérique.

Des études se font actuellement pour comprendre qu’est-ce que ça prend pour se transformer et avoir du succès dans sa transformation. Deloitte, en 2015, a fait une étude sur des organisations ayant commencé leur transformation. Certaines caractéristiques qui sont nécessaires pour le succès ont été identifiées. 

Par exemple, il faut avoir une stratégie numérique claire. On parle souvent de l’alignement entre la stratégie numérique et la stratégie d’affaires. Là, on va même un peu plus loin que ça. On dit qu’il faut que le numérique fasse partie de la stratégie d’affaires et il faut que ça soit clair.

Il faut aussi que dans cette organisation, il y ait une culture d’ouverture, non seulement au changement, mais aussi au numérique, donc que les gens n’aient pas peur et qu’ils voient les avantages du numérique.

Ça prend aussi évidemment un leadeurship fort comme dans toute implantation de technologie de l’information. Si on a le soutien de la haute direction, habituellement ça va bien. Il n’y a pas trop de résistance au niveau des employés, des utilisateurs.

Il faut avoir en place des compétences numériques ou encore être prêt à faire des investissements pour développer ces compétences.

Enfin, les organisations qui réussissent leur transformation semblent mettre l’accent sur l’utilisateur. Leur transformation vise à rendre le client ou le citoyen plus heureux dans ses interactions avec l’organisation ou avec l’État.