Accueil > Blogue > Intelligence artificielle > Pourquoi parle-t-on autant de l’intelligence artificielle?

Christian Gagné, professeur, génie électrique et génie informatique, Université Laval

En fait, cela fait plus de 70 ans qu’on s’intéresse à l’intelligence artificielle. Par contre, l’apparition des méthodes d’apprentissage machine, il y a une dizaine d’années, a remis le thème à l’avant-plan.

Qu’est-ce que l’apprentissage-machine?

Ce sont des approches qui permettent de programmer un ordinateur de manière à lui faire faire des tâches sans qu’elles ne soient explicitement programmées. Pour ce faire, on présente à l’ordinateur des entrées et des sorties, soit différentes décisions associées à ces entrées. En lui présentant des milliers et des millions de fois ces associations entrées-sorties, l’ordinateur arrive alors à traiter de nouvelles données, des données qu’il n’a jamais vues avant.

C’est l’arrivée des données massives qui a rendu possible ce type « d’intelligence ». Les données massives constituent, en fait, la matière première qui permet aux machines de bien apprendre à faire certaines tâches. Ainsi, il est maintenant possible de traiter des données assez complexes que l’on n’était pas capable de traiter auparavant avec les méthodes traditionnelles en informatique, des données de type image, son ou texte. Grâce à l’apprentissage-machine on peut donc accomplir des tâches que l’on ne pensait pas pouvoir faire, et ce, de façon assez performante.

Cette notion d’intelligence artificielle s’inscrit dans ce qu’on appelle la 4e révolution industrielle, où l’on vise à automatiser de plus en plus les tâches cognitives.