NETendances 2020 – Maison intelligente : le portrait québécois

La maison connectée : les adultes québécois utilisent de plus en plus les appareils intelligents

En 2020, plus du tiers des adultes québécois (37 %) possèdent au moins un appareil intelligent pour la maison et les trois quarts d’entre eux (75 %) les utilisent quotidiennement. Il s’agit d’une croissance de 15 points de pourcentage par rapport à 2019, alors qu’ils étaient 60 % à en faire usage. Voilà quelques-uns des faits saillants de la plus récente enquête NETendances 2020 de l’Académie de la transformation numérique (ATN), La maison intelligente : le portrait québécois.

Chez les adultes qui possèdent déjà au moins un appareil intelligent, ce sont les enceintes intelligentes qui ont connu la plus forte hausse d’utilisation par rapport à l’an dernier, de 32 % à 45 %. Suivent ensuite les électroménagers connectés (de 25 % à 36 %), les systèmes de serrure et de sonnette intelligentes (de 41 % à 50 %) et les systèmes de thermostat connecté via Internet (de 28 % à 36 %).

Le téléphone intelligent demeure l’outil de contrôle par excellence pour gérer les objets connectés au foyer par plus de la moitié des adultes québécois interrogés (51 %).

Avec la collaboration de :

Découvrez l'enquête NETendances

Maison intelligente : le portrait québécois


Taux d’adoption des appareils intelligents pour la maison

En 2020, le taux d’adoption des appareils intelligents pour la maison est en croissance. En effet, c’est plus d’un adulte québécois sur trois (37 %) qui possède au moins un appareil intelligent à la maison, soit une augmentation de 4 points de pourcentage comparativement à 2019 (33 %) et de 13 points de pourcentage par rapport à 2018 (24 %).

Surveillance et contrôle des foyers

Aux fins d’analyse, les appareils intelligents utilisés dans les foyers québécois sont regroupés en cinq grandes catégories. La première catégorie, la plus populaire, comprend tous les appareils intelligents destinés à la surveillance et au contrôle des foyers comme les systèmes de caméra connectée via Internet, les avertisseurs de fumée intelligents, les systèmes de détection des fuites d’eau et les systèmes de serrure et sonnette intelligentes avec ou sans caméra. En 2020, c’est 23 % des adultes québécois qui possèdent au moins l’un de ces appareils au foyer.

Divertissement au foyer

La deuxième catégorie regroupe les appareils connectés pour le divertissement au foyer, comme les enceintes intelligentes dont le taux d’adoption a connu une croissance importante au cours des deux dernières années, passant de 7 % en 2018 à 18 % en 2020, soit une augmentation de 11 points de pourcentage.

Énergie

La troisième catégorie comprend tous les appareils intelligents servant à contrôler l’énergie dépensée dans les foyers comme les systèmes de thermostat connecté via Internet et les systèmes d’éclairage connecté via Internet. Globalement, c’est 12 % des adultes québécois qui détiennent au moins un objet connecté de cette catégorie.

Électroménagers connectés

La quatrième catégorie est celle des électroménagers connectés, dont le taux de possession est passé de 4 % en 2018 à 9 % en 2020, soit une augmentation de 5 points de pourcentage en deux ans.

Sécurité des personnes

La cinquième catégorie rassemble toute la gamme des objets intelligents destinés à assurer la sécurité des personnes, en particulier celle des personnes âgées maintenues à domicile, tels que les avertisseurs de chute, que 4 % des adultes québécois possèdent au foyer.

Motivations à acquérir des appareils intelligents pour la maison

Avec un gain de 8 points de pourcentage depuis 2019, la principale motivation des adultes québécois à se procurer des objets connectés pour la maison est l’amélioration du confort ou de la qualité de vie. C’est en effet ce que nous ont mentionné 53 % des adultes québécois interrogés qui possèdent déjà au moins un appareil connecté à la maison.

Partenaires financiers