Des comportements à risque dans l’univers numérique?

Accueil > Blogue > Employé numérique > Des comportements à risque dans l’univers numérique?

Matthieu Guitton
Chercheur, Centre de recherche CERVO
Professeur, médecine, Université Laval

Quand on pense à la cybersécurité, on pense, en général, à des logiciels de cryptage de l’information, à des logiciels antivirus ou à des logiciels de murs pare-feu. On pense à des moyens technologiques. Bien sûr, les moyens technologiques sont très importants pour la cybersécurité, mais un des éléments les plus importants est les cybercomportements, c’est-à-dire les comportements qu’ont les utilisateurs quand ils sont en ligne.

On peut donner beaucoup d’exemples de cybercomportements qui mettent à risque l’intégrité de l’information. Par exemple, utiliser des mots de passe «transparents» avec notre date de naissance, le nom de nos enfants ou répondre à des courriels qui peuvent être frauduleux en donnant des informations potentiellement confidentielles. Ça peut être de publier des images sur les médias sociaux qu’on va regretter après. Ça peut également être de visiter des sites qui ne sont pas sécurisés alors qu’on est sur un ordinateur professionnel. Par exemple, dans le cas d’un ministère ou d’une entreprise, aller sur des sites qui n’ont aucun rapport avec la tâche qu’on doit accomplir.

Tous ces comportements posent des risques importants pour la sécurité des données et la sécurité des informations, des nôtres bien sûr, mais aussi de celles qui transitent entre nos mains. Dans une entreprise, ce sont les données de l’entreprise; dans le cas d’un ministère, ce sont les données des citoyens. Il faut se souvenir que les plus grosses fuites d’informations dans les services de renseignement américains ne viennent pas de problèmes de logiciels. Ils viennent de comportements d’individus, les lanceurs d’alerte. Si on veut diminuer l’incidence des cybermenaces, dans les ministères, dans les services gouvernementaux, dans les entreprises ou chez les particuliers, il faut que nous ayons tous des comportements en ligne qui soient appropriés, responsables et sécuritaires.